• Une tête traversée

     

    Une tête traversée par des routes sans corps,

    Un voyage dans la cave d’un cerveau,

    Une solitude au pied bot ,

    Une extraction de moelle par les yeux.

     

                        ÇA attend.

     

    De vieux rêves détrempés, piétinés par les passants se mêlent au décor.

    Bientôt une balle se fiche dans le mur d’en face.

     

                 Échanges de regards assassins.

     

    La justice sent le toupet enfariné et le vin rance.

     

    La Création est aux abois, fusil chargé en bandoulière !

     

    Armée des jarrets jusqu’aux mâchoires, elle mitraille sa propre plaie !